RJ Europe Flex - Méthodologie

L'approche thématique transversale

L’Approche Thématique Transversale en réponse à …
  •     La globalisation de l’économie
  •     La convergence des données économiques, taux d’intérêt, inflation, …
  •     L’uniformisation des performances boursières
Les écarts de performance s’identifient au travers de thèmes forts et indépendants de tous pays ou marchés, suggérés par les évolutions macro et micro-économiques.
 
Phase 1. Définition d’un scénario macroéconomique à 3-6 mois
 
Le Comité d’Orientation Thématique se réunit 6 fois par an et établit un scénario macro-économique à 3-6 mois. Celui-ci est composé d’une quinzaine de professionnels, justifiant tous d’une très grande expérience et se nourrit ainsi de contributions très diverses, les participants étant d’horizons variés (économistes, stratégistes, chefs d’entreprise, journalistes, analystes crédit…).
 
Le scénario est élaboré sur la base d’indicateurs pertinents, couvrant l’ensemble des grandes variables de la macro-économie moderne au niveau mondial (PIB, emploi, inflation, indices de confiance, productivité…). Compte-tenu des problématiques économiques du moment, des indices spécifiques peuvent y être adjoints, apportant ainsi une valeur ajoutée supplémentaire à l’analyse menée (immobilier, crédit bancaire…).
 
Phase 2. Identification des thèmes d’investissement
 
Sur la base du scénario établi en phase 1, le Comité d’Orientation Thématique, en lien avec l’équipe de gestion de Raymond James Asset Management International, cherche à identifier des thèmes d’investissement originaux. Ceux-ci sont globaux et indépendants de toute considération pays ou secteur, et doivent être générateurs de performance boursière absolue à un horizon minimum de 6 mois.
 
Les thèmes « structurels » correspondent à la mise en évidence par le Comité de tendances de fond majeures, transverses à l’économie et porteuses de valeur ajoutée pour le long terme. Ces thèmes sont la base des portefeuilles et sont, dès lors, implémentés dans une logique de moyen/long terme (plusieurs années).
 
Les thèmes « conjoncturels » sont adoptés pour répondre à l’identification de dynamiques macro-économiques plus ponctuelles, porteuses sur des périodes plus courtes (quelques mois). La rotation opportuniste des thèmes conjoncturels permet de capter la performance, née de thèmes d’investissement pouvant émerger au gré du cycle économique.
 
Phase 3. Sélection des valeurs sensibles aux thèmes d’investissement
 
Les dynamiques transversales ayant été identifiées, l’équipe de gestion de Raymond James Asset Management International sélectionne les valeurs ; celles-ci doivent correspondre impérativement à un ou plusieurs des thèmes d’investissement identifiés par le Comité d’Orientation Thématique.
 
Une grande importance est accordée aux critères qualitatifs, via des rencontres systématiques avec les entreprises et leurs dirigeants, mais également aux critères quantitatifs et, ponctuellement, à l'analyse technique.
 
Au terme de ce processus, le portefeuille est établi en adéquation avec l'univers d'investissement, suivant une logique de diversification et de respect des ratios prudentiels de maîtrise des risques.
 
Le portefeuille est axé sur une gestion de conviction, bénéficiant de la performance apportée tant par les différents thèmes d’investissement que par la sélection des titres au sein de ceux-ci.