Lettre GP Septembre 2020

 

Après un rebond marqué des indices au deuxième trimestre, la reprise de l’épidémie dans de nombreux pays a pénalisé les bourses mondiales. L’indice CAC 40 termine le troisième trimestre en baisse de 2,7%, à 4803 points. Dans un contexte qui restera incertain, les politiques monétaires et budgétaires constitueront un facteur de soutien pour l’activité et les marchés dans les mois à venir.